« Pour elles » 48hfp 2012


 

« Pour elles » est un court-métrage que j’ai  co-réalisé dans le cadre du 48H FILM PROJECT Paris, en octobre 2012.
Tournage au Canon 5D Mark II.

Le concept de ce concours ? Ecrire, tourner et monter un film en 48h…
Un challenge très compliqué qui demande une organisation très bien huilée. En amont du concours, il est nécessaire de préparer un maximum le film: casting, repérages, location du matériel, constitution d’une équipe… Tout cela se fait avant même l’écriture. Cela revient un peu à faire les choses à l’envers, mais c’est une expérience aussi fatigante qu’enthousiasmante: en effet, il y a un côté presque magique: le vendredi soir, on a juste une équipe et du matériel, et on se retrouve avec un film terminé le dimanche soir !

pe-affiche

 

Le concours se déroule de la manière suivante: le vendredi soir, à 19h, l’organisation donne des contraintes à chaque équipe:

– le film doit respecter un genre, pioché au sort. Notre équipe était tombé sur « Film de femme. »
– Le nom d’un personnage et son métier doivent apparaitre dans le film. Ici « Christian ou Christelle Aurel – Trader ».
– Un accessoire imposé doit obligatoirement apparaitre à l’omage. Ici « Un oreiller ».
– Une ligne de dialogue est également imposée. Cette année, « Devine quoi ? T’as tout faux ! »

Dans l’idée d’être organisé au mieux, et de perdre le moins de temps possible, nous avions choisi d’avoir un quartier général, lieu où se dérouleraient le montage, le mixage et la composition de la musique. Notre QG était le STUDIO MASTOID, à Pantin, près de Paris.
Nous avons donc installé un ordinateur pour le montage ici, ce qui facilitait les échanges entre Amélie Massoutier, la monteuse, et Maxime Lunel, au mixage et à la musique.
Le tournage s’est déroulé dans le studio également, et à proximité, ce qui permettait, cette fois, d’optimiser le transport des rushes entre le plateau et le montage.
Notre emploi du temps était le suivant:

Vendredi :
– 19h: découverte du genre et des contraintes à respecter.
– 19h à 5h du matin: écriture du scénario

Samedi:
– de 8h du matin à 2h du matin: tournage
– à partir de 12h: montage
– à partir de 20h: début de la composition de la musique

Dimanche:
– à 10h du matin environ: fin du montage.
– de 10h du matin à 16h: mixage et composition de la musique
– de 14h à 16h: étalonnage
– 17h export du film.
– avant 19h: rendu du film

Avec un timing aussi serré, il est nécessaire de prévoir le maximum de choses, pour faire face aux imprévus et pouvoir rendre le film à temps. Une minute après les 48h, le film est hors concours.

Voici quelques photos du tournage, réalisées par Louis Fabries: